Le rubis est une pierre précieuse qui fait partie de la famille des corindons, tout comme le saphir. Ces deux pierres précieuses sont en fait constituées des mêmes éléments chimiques mais l’Homme a souhaité différencier les corindons rouges des corindons d’autres couleurs. Les rouges ont donc droit à l’appellation « rubis ».

L’origine du mot « rubis » :

Du latin « ruber » cela signifie « rouge». Autrefois, toutes les pierres rouges étaient appelées rubis.

Ses propriétés :

Cette pierre possède une dureté égale à 9, tout comme le saphir, ce qui la place juste après le diamant. Elle résiste donc aux rayures et aux chocs. Son indice de réfraction est de 1.76 ce qui lui donne une brillance proche de celle du diamant. Le rubis est une pierre souvent incluse et possède des inclusions qui lui sont caractéristiques. Tout comme le saphir, ces inclusions permettent de déterminer si la pierre est naturelle ou synthétique. Lorsqu’elle est pure et que sa couleur est intense, sa valeur dépasse celle du diamant car la rareté d’un rubis de grande qualité est à prendre en compte.

Sa composition :

Le rubis est un oxyde d’aluminium (Al2O3). Des éléments tels que le chrome et le fer lui confèrent cette couleur rouge tant recherchée. Ces éléments, extérieurs au crystal de base, se placent dans la structure en remplaçant certains atomes, ce qui apporte sa couleur au rubis.

Sa formation :

Le rubis se forme entre 25 et 50km sous terre généralement dans une roche riche en silicium et en aluminium. La pression exercée à cette profondeur ainsi que la température qui y règne permettent la formation de ce crystal.

Son extraction :

Les principales mines de rubis sont situées au Myanmar, en Thaïlande, au Mozambique, au Vietnam, au Sri Lanka, à Madagascar…

Ses particularités :

Etant une pierre souvent très incluse, il est rare de trouver un rubis pur, d’un rouge sang intense et de plus de 2 carats. En effet ces rubis-là se trouvent moins fréquemment que les diamants. De ce fait, les prix explosent rapidement. Sa couleur est due au chrome mais c’est également cet élément qui induit la présence d’inclusions au sein du rubis.

Le rubis couleur « sang de pigeon » est le plus rare et de ce fait le plus recherché. Ce nom ne s’applique qu’aux rubis de Birmanie.

Le rubis trapiche est une particularité intéressante qui consiste en la formation de cristaux les uns à cotés des autres pour former un hexagone.

 

Ses imitations et ses traitements :

Tout comme le saphir, le rubis peut être chauffé afin d’améliorer sa couleur. Le spinelle rouge est une pierre qui imite facilement le rubis, connue depuis des dizaines d’années. Des doublets sont également fréquemment rencontrés, surtout dans les pays connus pour la production de rubis. Il est aussi possible de trouver des rubis synthétiques mais ils sont facilement discernables des naturels. Une imitation commune est également le verre teinté.

Ses utilisations :

Le Rubis a beaucoup été utilisé en tant que talisman et symbolisait l’amour et le feu. Cette pierre de grande valeur est utilisée en joaillerie lorsqu’elle est facettée et est très recherchée, tout comme les rubis étoilés. Ces dernières années, l’engouement pour le rubis est en hausse, cette pierre rouge a une beauté inégalable qui continue de fasciner les fins connaisseurs.